Le blog de nlehuby

Jun 23, 2016

OSM pour les noobs sur Android

Quand on connait OpenStreetMap et qu'on est sur Android, on pense tout de suite à OsmAnd. OsmAnd, c'est génial, c'est un véritable couteau suisse pour utiliser de la donnée OSM en situation de mobilité. La liste de ces fonctionnalités est énorme, et il m'arrive encore d'en découvrir une pratique par hasard au détour de clics dans l'appli.
J'ai même déjà réussi à trouver comment afficher tous les tags d'un noeud OSM ! Une fois.
Car oui, OsmAnd ça fait le café, mais quand même, c'est po si simple à utiliser.
Et pourtant l'ergonomie s'est beaucoup améliorée, l'appli fait plutôt moderne pour une appli opensource :p. Mais ça n'empêche, elle fait tellement de choses que pour trouver une fonctionnalité en particulier, des fois, c'est galère.

Moi, ça ne m'empêche pas de l'utiliser, mais lorsque je veux faire découvrir OSM à un non initié, je ne suis pas à l'aise avec l'idée de lui faire installer OsmAnd.
Soyons francs : notre capacité d'attention lorsqu'on teste une appli est limitée : si on ne trouve pas en un éclair comment ça fonctionne, on zappe, on désinstalle et on passe à la suite.
En tout cas, ce que j'ai pu constater avec mes acolytes.

Donc j'ai changé mon fusil d'épaule.
Ne serait-ce que parce que ça me choque de voir des gens utiliser G**gle Maps alors qu'il existe plusieurs alternatives sérieuses, et qui remplissent les 3 ou 4 fonctionnalités qu'on peut attendre de ce genre de services.
On pourrait citer Scout, ou Magical Earth par exemple. Pour ma part, j'ai opté pour Maps.me

Elle remplit les critères de base que j'ai fixé pour une appli Android à présenter lorsque je fais découvrir OSM :

  • elle permet de voir sa position sur une carte (la base quoi)
  • elle fonctionne hors ligne : on peut télécharger une zone géographique et jouir de cartes sans user sa connexion de données : c'est un peu la killer feature pour convaincre de tenter le coup.
  • elle permet de chercher des points d'intérêts : où sont les toilettes publiques les plus proches ? Où puis-je acheter mon pain en tant que touriste ?
  • elle permet de rechercher des adresses et de calculer des itinéraires piéton (je n'ai pas testé en voiture, je n'en ai pas trop l'usage, mais c'est également une fonctinnalité disponible)
  • elle permet de sauvegarder des lieux (comme l'adresse de ses amis)
  • elle est opensource (parce qu'éthiquement, c'est mieux, j'ai plus confiance donc je rechigne moins à la présenter à des gens)
  • elle a une ergonomie et une utilisabilité potable (parce que sinon, je sais qu'elle ne sera pas utilisée)

À noter qu'elle permet aussi, depuis peu, d'ajouter des points d'intérêts et de signaler des erreurs de carto.
L'interface est plutôt orientée débutants : on ne voit pas les tags OSM (ni même les objets OSM), mais on peut ajouter des infos de manière très simple et fluide.
Cela permet donc de montrer à notre OSM-noob le côté collaboratif afin de l'inciter, lui aussi, à ajouter la boite aux lettre ou la borne de recyclage manquante en bas de chez lui.

un point d'intérêt une recherche de points d'intérêts un itinéraire

Bref, une corde de plus à mon arc de prosélyte d'OpenStreetMap ;)